Dernièrement, j’ai constaté que plusieurs enfants et adolescents se plaignaient des textes et/ou romans exploités en classe. J’ai donc eu l’idée de me plonger le nez dans mes livres et de bâtir des projets de compréhension en exploitant ceux-ci. C’est alors que je me suis mise à fouiller dans ma bibliothèque afin d’offrir des choix variés et adaptés à mes clients. Évidemment, loin de vouloir leur imposer un produit en particulier, ils sélectionnaient en fonction de leurs goûts, leur âge respectif et leur niveau scolaire. Ainsi, certains ont découvert de nouvelles collections, de jeunes auteurs, de beaux univers…

L’exploitation  d’un livre est une tâche simple en soi lorsqu’on sait comment  rendre l’utile à l’agréable auprès des enfants. Comment faire? Il n’y a pas une recette miraculeuse; oser créer. Au secondaire, très souvent, les enseignants ont comme mandat d’exploiter les romans et d’aller vérifier la compréhension globale par la suite. Certains utilisent les signets de lecture pour compiler les informations importantes du roman (lieu, temps, personnages, relations, etc.) et d’autres, plus créatifs, stimulent la motivation des élèves en invitant l’auteur en classe et en exploitant ses romans. D’ailleurs, n’est-il pas plus stimulant pour les jeunes de rendre l’ensemble de cette tâche de lecture captivante et attrayante?

Ayant exploité d’autres techniques de lecture intéressantes, j’ai bien constaté les réactions positives de mes clients. Par exemple, l’utilisation d’un organigramme peut être une option de compréhension intéressante pour les enfants qui sont visuels et qui ont besoin de se créer des images mentales pour retenir l’information. Il s’avère aussi possible pour eux de laisser place à leur talent en  dessinant l’histoire. L’ordinateur est une source disponible d’application, mais rien ne vous empêche d’inventer votre propre modèle sur une affiche en taille réelle. Les canaux d’apprentissage des enfants étant distincts, travailler le roman avec eux en suscitant leurs forces et en leur faisant découvrir des techniques originales permettent de grandes réussites.

Bref, la lecture, qu’elle soit exploitée à la maison ou à l’école, demeure une activité de découverte et de plaisir. D’où l’importance d’y consacrer du temps, de visiter les bibliothèques et de partir à la conquête des classiques et/ou des nouveautés. Simplement, le truc ultime : n’oubliez pas d’innover et de conquérir les enfants en piquant leur curiosité et en optant pour des pistes pédagogiques variées selon l’oeuvre choisie.