Ah qu’il est si bon de partager des moments de bonheur remplis de rires, de simplicité et de sourires! La semaine dernière, j’ai eu l’idée géniale de proposer à trois copines une petite virée du samedi. Nous étions tellement connectées juste au fait de prendre du temps pour soi que la réponse fut un grand OUI! Ces instants mémorables ont donné droit à une agréable journée de A à Z…

14h00 : Départ. Direction : North Hatley.

Avant tout, petit placotage sur le balcon question de prévoir notre journée. Nous pensions nous rendre à la plage et profiter du soleil brillant dans nos petits maillots avec un livre en main. Dans la voiture, la musique jouait et nous nous laissions porter par des discussions de tout genre question d’apprendre à mieux se connaître. Ce n’est pas que je sois maître dans l’art de provoquer des rencontres, mais c’est ce qui s’est passé. La dernière année m’a permis de rencontrer des gens «trippants» et je me suis dit pourquoi ne pas organiser une activité où l’énergie de ses personnalités se croiserait. Nul doute que ça allait être tout simplement chouette! Bon, deux fumeuses se sont liées d’amitié à leur grand bonheur, mais mise à part ça, elles ont toutes deux de belles qualités! Les filles, pourquoi ne pas tenter d’arrêter ensemble, pas game!

15h30 : Arrivée à North Hatley.

Trouver du stationnement : premier défi relevé juste devant la plage. Petite marche en ville question d’aller se rafraîchir sur le bord de l’eau. Quel panorama! Le paysage était tout simplement à couper le souffle avec l’odeur des fleurs qui nous chatouillaient joyeusement le nez. En chemin, éclat de rires alors que je trouve une «petite bâtisse» style maison des trois petits cochons en briques à vendre. Spontanément, je demande à l’une de me photographier avec la pancarte à vendre. Dire que la visualisation a aussi fait partie cette escapade! Des minutes de bonheur ont suivi. Les filles me trouvaient particulièrement drôles et elles ont embarqué dans ma folie. La suite a été tout autant hilarante…

La plage est tombé à l’eau par choix et une petite crème glacée en a fait saliver plus d’une. Après ce goût de douceur, nous avons repris la route pour le prochain arrêt : Pendaison de crémaillère chez Janic Losier, artiste illuminée! Arrivées dans son logement style indien, nous avons rejoint les invités et Dieu seul sait à quel point je me suis marrée. Il y a longtemps que je n’avais pas eu la chance de voir autant de couleurs et de fraîcheur sur un balcon entouré de tapis indiens et d’enfants qui sautaient, riaient et s’amusaient dans toute leur simplicité. Ce fut l’occasion aussi pour deux de mes copines de côtoyer des gens authentiques et de vivre une expérience unique. Ann et Stéphanie, merci de m’avoir permis d’observer votre réaction et je tiens aussi à mentionner que jamais je ne vais vous offrir un bouquet de ballons. Ça s’appelle comment cette peur? La ballonaphobie!

19h30 : Direction Traversée du lac de Memphrémagog. 20h : Arrivée.

Le but de cette soirée pour quatre filles célibataires, je vous laisse deviner? L’espoir de faire la connaissance de mecs et de se faire payer la traite. J’imagine que l’occasion ne s’y prêtait pas puisque le choix était limité, voire absent. Mais vous savez quoi? Pas besoin d’hommes pour avoir du plaisir! Quand le spectacle de Girls just wanna have fun a débuté, je me suis mise en mode plaisir! Puisque j’adore la musique et que j’y baigne depuis que je suis haute comme trois pommes (mon père étant un fanatique), je me suis mise à danser et à chanter. Non, je n’étais certainement pas à la hauteur des voix d’Andrée Watters, de Gabrielle Destroismaisons ou d’Élizabeth Blouin Bratwhaite, mais le fait de lâcher son fou une fois de temps en temps ne fait jamais de mal à personne, croyez-moi! Je vous incite d’ailleurs à le faire, surtout en cette période estivale. Alors que nous devions nous rendre au Lady of the Lake pour un tirage en fin de soirée, nous avons donc quitté tôt la foule pour repartir en feu.

22h15 : Arrivée au Lady of the Lake.

Billets gratuits pour une consommation; la dernière de la journée. Sur la terrasse de ce resto-bar, plusieurs jeunes faisaient la fête! De notre côté, nous sentions un brin de fatigue faire son apparition. Quand le corps ne suit plus, c’est un signe… Malheureusement, quand fut l’heure de la pige du grand prix, ni Ann ni moi n’avons remporté le prix. L’Univers nous permettra de recevoir mieux, c’est clair! Question de se remplir la panse avant de mettre fin à cette merveilleuse sortie, quoi de mieux qu’une poutine! Des accrocs, peut-être mais encore une fois, aucun regret. Les filles, merci! Qui sera la prochaine organisatrice? L’avenir appartient à ceux et celles qui profitent des plaisirs de la vie! Bonne fin d’été!